Quel avenir pour nos jeunes escrimeurs libanais ?


En 2009, l’équipe libanaise d’escrime a participé au championnat arabe. Les enfants et les parents ont eu beaucoup de plaisir à participer et ce fut une très bonne expérience pour laquelle nous remercions beaucoup M. Fadi Tannous et M. Ziad Chouéiri pour tous leurs efforts.

GàD : Rami GHORRA, Richard MOUKARZEL, Rita ABOU JAOUDÉ, Ramy BEYDOUN, Wissam DAOUD, Fadi TANNOUS, Ziad CHOUÉRI

GàD : Rami GHORRA, Richard MOUKARZEL, Rita ABOU JAOUDÉ, Ramy BEYDOUN, Wissam DAOUD, Fadi TANNOUS, Ziad CHOUÉRI

Personnellement, la participation de nos enfants à ce championnat, m’a ouvert les yeux sur beaucoup de problèmes. On a tous pu constater le mauvais niveau technique de nos escrimeurs. Même des pays arabes qui ont moins d’ancienneté que nous dans la pratique de ce sport ont pu présenter des joueurs mieux entraînés. En repensant à toutes les séances d’entraînement que les enfants pratiquent chaque semaine au Mont La Salle je me suis rendu compte qu’ils n’étaient en fait pas entraînés : ils y vont pour jouer les uns contre les autres, parfois Imad ou Fadi leur donnent quelques conseils utiles mais la plupart du temps ils sont livrés à eux-mêmes. Nous sommes très reconnaissants à Fadi et Imad qui n’ont aucune obligation d’aider les enfants mais qui le font quand même. Toutefois ce type d’entraînement ne  peut constituer une base solide pour les jeunes tireurs.

J’ai ensuite réfléchi à notre participation au championnat arabe surtout quand Rami commençait ses phrases par : « L’année prochaine, quand on ira au championnat arabe… ». Faut-il vraiment que le Liban participe au championnat arabe l’année prochaine ? Est-ce là la meilleure façon de préparer l’avenir de l’escrime au Liban ? Lorsqu’on leur pose ces questions, les responsables de la fédération libanaise d’escrime répondent qu’il fallait que le Liban participe au championnat arabe. Mais pourquoi au juste ? Ce n’est certainement pas une nécessité pour nos enfants serait-ce un besoin pour la fédération ? Pourquoi les parents financeraient-ils cela ?

Je constate qu’il y a aujourd’hui 2 catégories d’âge d’escrimeurs au Liban: les vétérans (ou presque) et les jeunes. Il manque une tranche de jeunes au milieu (les 17-23 ans). C’est pour cette tranche d’âge qu’il est intéressant de faire participer à des championnats. D’ailleurs on l’a bien vu, avec les 2 Ramiy, on avait les plus jeunes tireurs à Doha. Je ne veux pas insinuer que nous n’aurions pas dû participer à Doha mais lorsque Fadi m’a proposé de partir pour Singapour afin de participer aux championnats d’Asie j’ai immédiatement refusé en expliquant que je n’en voyais pas l’intérêt pour nos enfants. Ils ont déjà eu une expérience de participation à un tournoi international, ils savent déjà comment perdre, ne vaut-il pas mieux dépenser tout cet argent pour leur permettre plutôt de gagner ?

Et c’est exactement à la question de l’argent que je veux en venir.

Pour le voyage du Qatar, un budget de 12000 US$ a été dépensé et pour celui de Singapour je l’estime à 5000US$ au moins. Est-ce vraiment raisonnable ? L’argent n’aurait pas pu être utilisé de façon plus constructive ? Pour ce prix nos enfants ont pu jouer pendant 15 minutes avant de se faire éliminer. Je ne dis pas qu’il ne fallait pas participer (en ce qui me concerne, n’ayant pas été en Jordanie l’année passée, c’était une première mais ceux qui y étaient allés ont raconté qu’ils avaient pu constater les progrès de plusieurs équipes arabes !) mais je pose la question suivante : faut-il y aller l’année prochaine ou utiliser plutôt nos ressources (plus ou moins 20000 US$ / an majoritairement payés par les parents) pour former nos enfants ?

Avec Jo Moukarzel, les Beydoun, MM. Chartier et Jihad nous avions déjà élaboré un premier plan d’action qui consisterait à faire venir un maître d’armes étranger au Liban. M. Chartier a dit qu’il était prêt à participer à hauteur de 2000US$ et si chacun d’entre nous en faisait autant nous réunirions une affaire de 8000 US$ ce qui nous permettrait de faire venir au Liban un maître d’armes que nous ne connaissons pas et de le garder pour une période test de 3 mois (après il lui faudrait un permis de travail, ce qui implique des frais supplémentaires…).

Cette idée est intéressante mais elle pose le problème suivant : durant la période scolaire, les enfants ne peuvent pas suivre plus de trois entraînements par semaine (en comptant les week-end) d’ailleurs, on le leur a demandé et ils ont confirmé. Nous ne profiterons donc que très peu du maître d’armes.

Durant notre voyage à Londres, Rami a voulu prendre quelques leçons d’escrime. Via Internet, je me suis adressé à un club qui a pu me proposer un maître d’armes parlant français. Il s’agit de Gabor Papp.

Gabor Papp, maître d'armes, donnant une leçon à Rami Ghorra à Londres

Gabor Papp, maître d'armes, donnant une leçon à Rami Ghorra à Londres

Rami a été enchanté par la leçon (et par la gentillesse et le professionnalisme de Gabor) et il s’est rendu compte de beaucoup de failles techniques dans son propre jeu (ce qui m’a été confirmé par Gabor). Rami a repris une deuxième leçon et évidemment j’en ai profité pour discuter avec Gabor.

La proposition est la suivante :

Au lieu d’engager un maître d’armes à l’année (ou du moins pour 3 mois), proposons plutôt des stages intensifs d’escrime qui se dérouleraient pendant les vacances scolaires (Noël, Pâques et vacances d’été). D’une part nos enfants en profiteraient davantage et de l’autre Gabor a proposé de former des formateurs qui se chargeraient de suivre les enfants.

Si on compare le nombre d’heures d’entraînement dont pourront bénéficier nos enfants dans les 2 cas de figure (stages intensifs ou maître d’armes pour 3 mois) le résultat est en faveur des stages intensifs. Comme il a été dit plus haut, durant la période scolaire, il est difficile pour les enfants (et aussi pour leurs parents) de consacrer beaucoup de temps à l’escrime ce qui fait que nous serions en train de payer un maître d’armes sans vraiment en profiter.

J’ai pris contact avec M. Paul Ariss (que vous connaissez peut-être, il possède entre autres le complexe de sport-nature à Afqa – La Réserve), Paul vient de commencer un nouveau projet qui s’appelle Peaks et qui est situé à Feitroun. Il s’agit d’un ancien couvent reconverti en un hôtel 3 étoiles principalement tourné vers des activités de plein-air (biking, hiking, kiting, mount-climbing…) et adressé à des enfants âgés entre 7 et 15 ans.

Peaks, Cliquez sur la photo pour visiter le site...

Peaks, Cliquez sur la photo pour visiter le site...

Nous avons évoqué la possibilité de monter un camp d’escrime d’une semaine durant les vacances de Noël. Les enfants, leur maître d’armes, un accompagnateur (un parent), et les entraîneurs libanais seraient logés sur place dans des chambres doubles. Ils disposeront, pour leur entraînement d’une salle (15m de long) avec vestiaires et douches attenantes. Le programme d’entraînement est encore à l’étude mais il devra probablement inclure : des séances d’entraînement individuel, des sessions de groupe, des combats, des exercices physiques, une session de physiothérapie, des sessions pour les formateurs et vos suggestions sont les bienvenues.

Les questions de budget ne pourrons être définitivement arrêtées avant de connaître le nombre d’enfants qui participeront au camp. Il faut prendre en compte les frais de voyage du maître d’armes, sa rémunération, les frais de séjour (pension complète) des enfants. De toutes façon, en ce qui concerne les dépenses, nous observerons une transparence totale et nous espérons pouvoir compter sur la fédération et peut-être même les clubs.

J’attends vos réactions au plus tôt si nous voulons agir pour les vacances de Noël.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :