Ghorra / Daoud : une demi-finale au goût de finale


Rami Ghorra (12 ans), vice-champion du Liban 2009 au fleuret masculin catégorie cadets, nous a fait vivre un suspense insoutenable le samedi 22 mai 2010 lors de la demi-finale qui l’a opposé à Wissam Daoud (17 ans), champion du Liban 2009 au fleuret masculin catégorie juniors.

Rami GHORRA & Wissam DAOUD

Rami GHORRA & Wissam DAOUD

Après quelques passes d’armes, le score était en faveur de Rami (5-1) mais petit à petit, Wissam s’est repris et, après trois minutes d’un jeu intense, le score est passé à 5 partout. Après une courte pause (une minute) le match a repris et Wissam a pris l’avantage en menant 9 à 6. Beaucoup auraient abandonné à ce stade mais Rami, faisant preuve d’un moral d’acier, est patiemment remonté au score et à 40 secondes de la fin du match, le score est passé à 9 partout. La tension était électrique. Le public, plutôt acquis à Rami, et généralement bruyant, retenait son souffle durant les passes et laissait exploser sa joie à chaque nouvelle touche marquée.

Rami GHORRA & Wissam DAOUD - demi-finale championnat du Liban cadet 2010

Rami GHORRA & Wissam DAOUD - demi-finale championnat du Liban cadet 2010

L’arbitre Fadi Tannous demande le silence et la salle retient son souffle pour ne pas perturber les tireurs : la dernière touche sera déterminante : nous sommes en phase d’élimination directe.

En garde, prêts… Allez. L’arbitre donne le signal ; les tireurs attaquent simultanément ; les deux touches ne sont pas comptabilisées. En effet, à ce stade du match – les deux tireurs le savent – il faut attaquer en premier pour avoir l’avantage. À une touche de la victoire la stratégie des fleurettistes est la même : attaquer pour avoir la priorité ou perdre !

Wissam DAOUD & Rami GHORRA - demi-finale du championnat du Liban cadets

Wissam DAOUD & Rami GHORRA - demi-finale du championnat du Liban cadets

Deuxième coup d’envoi, nouvelle attaque simultanée, touches simultanées, même résultat et score inchangé. Il reste moins de 20 secondes avant la fin du match. Déjà, au cours de leur première rencontre lors du match de poule, les 2 tireurs avaient montré qu’ils étaient de force équivalente et le temps s’étant terminé avec un score de 3 partout, une minute supplémentaire avait permis à Wissam de remporter le match de poule in-extremis (malgré le tirage au sort favorable à Rami et qui lui aurait donné la victoire en cas de match nul).

À la troisième reprise, les tireurs s’élancent, Rami fait une fente « différente » (voir la vidéo ci-dessous). Il marque le point et c’est la victoire à quelques secondes de la fin du temps règlementaire !

« Il n’y avait pas de raison pour que ça change, dira Rami plus tard, commentant les 40 dernières secondes du match. Wissam avait déjà fait deux fois la même attaque et j’ai pensé qu’il n’en changerait pas.  C’est normal que chacun de nous attaque pour ne pas laisser à l’autre l’occasion de prendre la priorité et de marquer le point. Il fallait penser à une attaque différente, inattendue, et c’est ce que j’ai fait. »

Rami Ghorra et Rami Beydoun posant avec Maître Souhail Saad après la demi-finale

Rami Ghorra (épuisé après la demi-finale) et Rami Beydoun posant avec Maître Souhail Saad. Un grand merci, Maître Souhail !

Voir toutes les photos de la demi-finale…

Publicités

8 Responses to Ghorra / Daoud : une demi-finale au goût de finale

  1. Max Geuter says:

    I think your referee should also pay attention to the dressing of the fencers according rules. The left fencer did not wear stockings up to the knee as demanded by the rules.

  2. Bravo Rami…

    I had no doubt.. :)))

  3. Marie Jo says:

    Merci Ziad

  4. Antoine Ghazaly says:

    Bravo Ramy 😀
    N’oublie pas.. l’essentiel c’est que tu prennes plaisir…

  5. Renna Emran says:

    When one thinks Fencing, he thinks manners, elegance, pride… Gentlemen.
    I was very pleased to find the game exists in Lebanon – we need to encourage gentlemanly behavior- and I have followed its Federation’s blog since… But I couldn’t help myself being extremely annoyed by the ungentlemanly behavior and even unsports like behavior when the federation speaks about players unequally – especially when they are kids!!! If one views all results, one sees neglect of Rita Abou Jaoudeh (champion of Lebanon for the under 20), Richard Mokarzel (Champion of Lebanon for the under sixteen) and Wissam Daoud (champion of Lebanon for the under 20) and even of Joelle Zakher (champion of Lebanon for ladies) and Fadi Tannous (champion of Lebanon for seniors): no article about the finals vs. an epic article about the semi-finals… no pictures or almost none for five champions while most of the pictures are for the semi-finalist Rami Ghorra… The minimum of a sports like behavior supposes that all wins and losses get treated equally, whereas in this blog winners are not taking their minimum honoring and acknowledgment rights. I would understand such a behavior in a private blog but not in the federation’s. And if, by any chance, this is not the federation’s blog, the federation should not let any blog speak on all Lebanon’s (and the federation’s) behalf.

    Wishing for changes soon
    Respectfully,

    Renna Emran

    • EscrimeLiban - ng says:

      Chèr(e) Renna,

      Ce blog a commencé par être un blog privé avant de devenir par la force des choses, l’organe principal de l’escrime libanaise sans toutefois être géré par la fédération libanaise d’escrime : La FLE l’utilise pour diffuser ses annonces et ses résultats.
      L’auteur principal des articles de ce blog (votre serviteur) n’appartient pas à la FLE, il n’est pas lui-même escrimeur mais simplement parent d’escrimeur, en l’occurrence, père de Rami Ghorra…
      Chaque fois que l’occasion se présente, d’autres parents sont invités à participer à la rédaction d’articles et plusieurs l’ont fait par le passé mais je ne peux pas faire le travail de tout le monde bénévolement : ce blog est ouvert à tous et comme vous le constatez, tous les commentaires sérieux sont acceptés.
      L’article que j’ai écrit pour la demi-finale et que vous incriminez dans votre commentaire reflète l’ambiance qui a régné dans la salle d’escrime à ce moment là avec, je vous l’accorde, la fierté d’un père qui voit son fils de 12 ans triompher à la régulière d’un « grand » de 17ans et demi !
      Mais sur le fond vous avez raison, si ce blog veut devenir un organe officiel de la FLE, il se devra d’être plus équitable envers les différents tireurs mais je vous pose la question suivante : si vous aviez à choisir entre le fait de n’avoir que des articles fades, neutres et objectifs et la possibilité d’avoir des articles qui reflètent l’enthousiasme et la passion qui animent les tireurs que choisiriez-vous ? Mon choix est fait et je profite de vos remarques pour lancer un appel aux autres parents : prenez votre « plume » et lancez-vous ! Notre blog ne sera que plus riche !

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :