Fencing Flash Mob 2015 – Antoura – Liban


Par Claudine Rizk – Arbitre International et organisatrice du Flash Mob


Le dimanche 6 Septembre 2015, le collège Saint Joseph-Antoura s’est joint à l’évènement international, le flash mob lancé par la Fédération Italienne d’Escrime (FIS) pour la deuxième année consécutive. Une initiative de promotion et de recrutement pour les fédérations nationales et les clubs d’escrime. Des 5 continents 38 pays ont participé avec 181 villes  dont Antoura du Liban, seul participant des pays arabes du Moyen-Orient.

Photo1

Qu’est-ce qu’un flash mob ?

Le « flash mob » ou « foule éclair » en français, est une mobilisation éclair, réalisée à travers les réseaux sociaux sur Internet. C’est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance dans le but du divertissement et de l’expression artistique. Le premier flash mob eu lieu à Manhattan, aux États-Unis en 2003.

Photo2

Pourquoi Antoura ?

Le fencing mob (Fencing = Escrime) devrait avoir lieu dans un endroit caractéristique et bien connu d’une ville ou d’un pays. L’existence du village d’Antoura, remonte à l’âge de pierre, et le nom d’origine syriaque signifie ‘source d’eau de la montagne’. Le Collège Saint Joseph-Antoura est un monument du patrimoine libanais : sa chapelle Néo-gothique et sa Tour sont uniques au Liban. La mission Socioreligieuse fondée par les jésuites en 1657 pour venir en aide aux chrétiens d’Orient sous l’empire Ottoman fut reprise par la Congrégation de la Mission(Les Prêtres Lazaristes) à la fin du 18e siècle, qui la transforme en école en 1843.

Photo3

C’est le premier collège francophone du Proche-Orient, où séjournait souvent le poète français Alphonse de Lamartine, et de tout temps considéré comme l’un des meilleurs collèges du pays. Durant d’innombrables années, le collège accueillit les fils de plusieurs dignitaires de toute la région: d’Iran, d’Egypte, de Chypre, de Syrie et de Turquie. Chrétiens, musulmans et juifs. Ainsi il forme une élite culturelle Libanaise et cosmopolite qui aura un grand rôle dans l’édification du Liban moderne: Les présidents Charles Helou, Sleiman Frangieh, Elias Sarkis et René Moawad, le premier ministre Riad El Solh, le ministre Kamal Jumblatt, les poètes Elias Abou Chabké, May Ziadé, le Journaliste et diplomate Ghassan Tueni, l’écrivain Iranien Mohammad-Ali Jamalzadeh  et tant d’autres.

Photo4

L’historique du collège d’Antoura avec l’escrime.

En mars 2009 la Fondation Georges Frem, par l’intermédiaire d’anciens escrimeurs Nehmat Frem, ancien élève d’Antoura et Roger Tanios qui voulaient faire revivre l’escrime dans la région, finança et emménagea la salle au club .Elle fut tenue par maître Fadi Tannous, secrétaire général de la fédération libanaise d’escrime en ce temps, et champion du Liban pour plusieurs années. Maître Mahmoud Ali Ahmad prendra la relève du club après sa mort subite en 2012 à l’âge de 37 ans.

Photo5

Le collège comptait parmi ses élèves, un jeune fleurettiste, Dany Haddad,  champion du Liban junior et senior pour plusieurs années. Il fut dès 1974 champion du Liban pour les moins de 15 ans, champion Junior et médaillé d’or aux jeux de la FISEC à Londres en 1975. Il avait participé aux Jeux Universitaires mondiaux à Mexico en 1979 et à Bucarest en 1981, ainsi qu’aux championnats du monde junior et senior à Madrid en 1981.Il a représenté le Liban aux J.O. de Moscou en 1980, et à ceux de Los Angeles en 1984.

Photo6

Le fencing mob 2015

L’évènement fut préparé une semaine à l’avance. L’administration du Collège Saint Joseph-Antoura nous a soutenus à travers le département informatique qui nous permit d’utiliser ses comptes sur les réseaux sociaux. Elle nous a fourni le système sonore, nous a donné l’accès à l’entrée Est du Collège réservée uniquement aux événements officiels, et qui fut ouverte pour l’occasion. Cette grande porte fut le témoin des grandes heures de l’histoire du Collège et du Liban et aussi de leurs malheurs. Durant la première guerre mondiale, elle se referma sur 1200 orphelins arméniens afin de les turkifier sous les ordres de Jamal Pasha qui transforma le collège en orphelinat et expulsa les lazaristes.

Photo7

Le jour venu, 20 tireurs de différents clubs du Liban, sont arrivés au fencing mob. Du club d’Antoura: Marc El Rahi, Tatiana Anikina, Mike Barcha, Mario Chahwan, Hady Daccache, Gio Daou, Joey Daou, Andrea Di Lorenzo, Matteo Di Lorenzo, Jason Khoury, Arez Zahreddine, ainsi que nos 3 poussins: Elias Choucair, Joseph Rizk et Lucas Rizk. Du club Mont La Salle: Marie-Jo Abou Jaoude, Du club Taadod: Jad Ammar, Jana Ammar, Mario Abou Zeid et Lenny Chemaly, accompagnés par leur maître d’arme Souhail Saad. Entre prendre des photos, bavarder et tirer sur les pistes… le fencing mob fut réalisé. La chanson ‘ Halla halla ya trab Antoura’ de notre diva Feyrouz est venue couronner cet évènement. L’équipe technique était ravie et surprise. Les résultats ont été au-delà des attentes. Cet évènement fut réalisé grâce au photographe Hady Bejjani, aux caméramans Roger Ghanem et Elie Bassila et à Chantal Yammine au montage.

Photo8

Rendez vous l’année prochaine, le Dimanche 18 Septembre 2016, pour un autre fencing mob ?  Inchalla !

Un grand merci à l'équipe qui a réalisé le film !

Un grand merci à l’équipe qui a réalisé cette vidéo !

La Fédération Italienne d’Escrime à l’initiative du projet Fencing Mob a intégré notre vidéo au vidéo book regroupant tous les autres fencing mob dans le monde. (Nous sommes à la minute 3:47)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :